RECONNAISSANCE DE L’ANIMAL COMME ETRE SENSIBLE, UNE PREMIERE ETAPE SUR UN LONG CHEMIN !

1 - Le parlement français a adopté définitivement le projet de loi actualisant enfin le statut juridique de l’animal en reconnaissant sa nature d’être vivant et sensible le mercredi 18 Janvier 2015, article 515-14 du code civil, il n’est plus considéré comme un meuble (article 528). Ce tournant met fin à plus de 200 ans de perception archaïque de l’animal .

 

Cette reconnaissance participe à la modernisation de notre droit, le code civil est enfin harmonisé au code rural et au code pénal.

 

Le principal verrou a sauté a souligné Mme Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d’amis. Cette décision fait suite à une pétition qui a recueilli 800000 signatures en quelques mois et au manifeste de 24 intellectuels (dont Michel Onfray, Boris Cyrulnik…).

La déclaration universelle des droits de l’animal a été proclamée le 15 Octobre 1978 à la Maison de l’Unesco à Paris, révisée par la ligue de défense des droits de l’animal en 1989 et rendue public en 1990.

 
« On n’a pas deux cœurs, un pour les animaux, un pour les humains,on a un cœur ou on en a pas »
Alphonse de Lamartine


2 - La défense et la reconnaissance des animaux comme êtres sensibles étaient au cœur de la conférence /débat lors des 26° journées de la nature à Hérisson le 30 Mai 2015 animée par des représentants d’Allier Nature, de Dignité animale  et de la SPA de la région Moulinoise .

 

La situation actuelle n’est pas à la hauteur, les associations de défense animale ont encore de nombreux combats à mener :

  • Contre l’élevage industriel (ferme des 1000 vaches et des 1000 veaux, confinement des animaux dans des espaces réduits  et hors sol ) les fermes se transforment en usines de production intensive

  • Contre l’abattage sans étourdissement et la maltraitance indigne dans les abattoirs ( exemple récent à Alès dénoncé par l’association L214 ) et le projet récent d’abattoir Hallal à Guéret.

  • Pour le respect de la Faune sauvage et des espèces protégées (Ours dans les Pyrénées, Lynx dans les Vosges , Loup dans le Sud de la France (intolérance à la faune sauvage ) .

  • Contre le classement de nombreuses espèces comme nuisibles :les renards, les martres, les fouines et autres mustélidés, les pies ,les corbeaux freux…non à l’utilisation du piégeage .

  • Contre la vivisection et les expérimentations animales intolérables et souvent sans justification scientifique (y compris les essais de cosmétiques).

  • Contre les excès de la chasse particulièrement dans les massifs forestiers alors que les promeneurs et les naturalistes ne trouvent plus de tranquillité de novembre à février (et les battues aux renards qui peuvent avoir lieu tout au long de l’année) sans oublier la chasse illégale aux oiseaux migrateurs dans le Médoc et en baie de Somme … .

  • Pour le respect des zones Natura 2000 ,des Znieffs ainsi que des sentiers, des arbres et des haies qui préservent la biodiversité .

  • Pour la suppression de la tauromachie (et déjà interdire la présence des enfants dans les arènes) et pour  l’interdiction des combats d’animaux.

  • Contre le trafic d’animaux exotiques et l’introduction d’espèces invasives comme les tortues de Floride, les grenouilles taureaux, les écrevisses de Californie (et le trafic des fourrures, de l’ivoire, des dents de tigre…).

  • Contre la surpêche en mer et l’utilisation de filets dérivants à grande profondeur.

  • Pour l’éducation du public au respect du vivant et à la responsabilisation face aux animaux de compagnie et à la faune sauvage.

  • Pour favoriser l’alimentation végétarienne et biologique en milieu scolaire.

  • Contre l’utilisation  de pesticides dans l’agriculture intensive les abeilles en souffrent depuis des années …

  • Pour infliger des peines lourdes en cas de maltraitance animale comme cela se pratique dans d’autre pays.

  • Impact du changement climatique sur la vie animale et la biodiversité l’exemple de la fonte des glaces au niveau des pôles est signifiant.

 

3 - Favoriser une nouvelle relation avec les animaux :

 

  •  Toutes les recherches le prouvent, l’animal nous comprend et sait se faire comprendre de nous. Le chercheur anglais Rupert Sheldrake , en partant de l’étude de nombreuses expériences a mis en évidence la relation intuitive qui s’instaure entre le maitre et son animal domestique, sur les facultés étonnantes des chats qui peuvent parcourir des centaines de Km pour retrouver leur foyer !

  •  Les chiens d’aveugle, les animaux de compagnie facilitent l’équilibre des enfants mais aussi des personnes agées, certaines maisons de retraite permettent aux résidents de garder leur animal . Les animaux ont ainsi un rôle social …

  •  Les grands courants religieux ont en leur sein des défenseurs de la vie animale et de la création à la suite de François d’Assise pour les Chrétiens , cette perception est aussi très présente dans le Bouddhisme, le Taoisme , l’Islam et le Judaisme . C’est le chamanisme qui va le plus loin dans la relation intime avec l’animal . Tout est interdépendant en ce qui concerne le vivant et l’homme doit se comporter comme un bon gestionnaire de Gaia notre planète avec tous les animaux , les végétaux,  la biosphère et cesser d’agir comme un prédateur.

 

 

Laissons la parole au grand naturaliste Robert Hainard :
 «Etre poète, être artiste, être religieux, être inventeur, être créateur en un mot , c’est  joindre aux facultés spécifiquement humaine la plénitude des facultés animales ».      
 
Propos du Chef Seattle :
« quel intérêt ya t-il à vivre si l’homme ne peut entendre le cri solitaire de l’engoulevent ou les palabres des grenouilles autour d’un étang la nuit ».

 

 

  • Bibliographie succincte :

 

- Sans les animaux, le monde ne serait pas humain de Karine Lou Matignon  aux éditions Albin Michel

 

- Plaidoyer pour les animaux de Matthieu Ricard édité par Allary Editions

 

- La peur de la nature de François Terrasson aux éditions Sang de la Terre

 

- le grand retour du loup de Bernard Prêtre aux éditions Cabédita

 

-les animaux ont aussi des droits De B.Cyrulnik, de E. de Fontenay, de P.Singer et K.L.Matignon aux éditions Le Seuil

 

- le monde des oiseaux de Rémy Chauvin et Bernadette aux éditions du Rocher

 

 

Associations de défense animale (liste non exhaustive) :

     

WWF-Fonds Mondial pour la Nature

ONE VOICE- Droit et respect des animaux

DIGNITE ANIMALE –défense de tous les animaux

FERUS – Ours, Loup, Lynx conservation

ASPAS –Association pour la protection des animaux sauvages

LPO –Ligue pour la protection des oiseaux

FNE –France Nature Environnement

FAN –Fédération Allier Nature

FONDATION BRIGITTE BARDOT – défense de tous les animaux

30 MILLIONS D’AMIS –défense des animaux domestiques

SPA- Société de protection animale

PAULINE –défense des animaux de compagnie (secteur de Montluçon)

   

          

 La rencontre du Petit Prince avec le renard dans le très beau texte de Saint Exupéry est riche d’enseignements :
  « on ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux ».

 

Christian DELAGE

© 2020 - Maison des loisirs de Hérisson