Connaitre le loup 

 Le vendredi 9 Mars 2018, en l’Espace Jacques Gaulme de Hérisson, une conférence débat était organisée par les associations Maison des Loisirs
de Hérisson , la Fédération Allier Nature et AVES France avec pour thème : le loup biologie d’un mythe animée par Pierre Rigaux de la Société Française pour l’étude et la protection des mammifères.
Cette conférence a été suivie par plus de 100 personnes.
 Le loup gris actuel canins lupus apparaît en France il y a 400 000 ans.
L’homo sapiens colonise l’Europe il y a 50000 ans, la cohabitation de l’homme et du loup existe depuis des milliers d’années.
Les conflits se cristallisent avec l’évolution de l’agriculture et de l’élevage. Au 18° siècle la France compte une population comprise entre 3000 et 7000 loups.
Le loup a ensuite été pourchassé jusqu'à disparaître de France en 1939.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                         

                     Photo Aves France


 Le retour du loup s’est manifesté dans la deuxième moitié du 20° siècle
et les premières mesures de protection de l’espèce furent prises sous la pression des associations de protection de la nature appuyées par quelques scientifiques de renom .
Les associations défendent également l’ours dans les Pyrénées et le Lynx dans plusieurs régions de France.
 Le loup est un carnivore comme les autres avec une dentition spécialisée
un système digestif simple, des griffes robustes, un cerveau développé .
En France les loups pèsent entre 25 et 35 kg soit le poids d’un labrador.
Le loup est taillé pour de longues marches, la course et la capture des proies.
 Le loup ne doit pas être instrumentalisé :
S’il y a un problème ovin en France, le loup ne doit pas être le bouc émissaire,
Si les éleveurs ont des difficultés à cause d’un contexte économique défavorable aidons les éleveurs sans condamner le loup.
Si nous faisons le choix de maintenir une activité pastorale partout , réadaptons les pratiques pastorales à la présence de prédateurs naturels et à la préservation de la biodiversité.
Si des chasseurs refusent qu’un prédateur naturel capture ses proies naturelles rappelons que c’est une situation normale.
Le gardiennage des troupeaux est indispensable dans les zones marquées par la présence du loup. L’état subventionne les dispositifs de protection des troupeaux.
Souvent des attaques de troupeaux de moutons ont pour origine des chiens et le loup est accusé sans raison .
Les éleveurs pourront recevoir des aides pour mettre en place des mesures de protection de leurs troupeaux :gardiennage renforcé ,parcs électrifiés,
chiens de protection (patous…) le plan prévoit une meilleure formation des éleveurs et du métier de berger.
 Le plan national vise à augmenter la population de loups à 500 individus
d’ici 2023.Le plan d’abattage est fixé à 40 loups pour 2018,les associations sont hostiles a ce plan sachant que de nombreux abattages sauvages sont effectués en France .
Beaucoup de loups arrivent par l’Italie qui assure une plus grande
protection de l’espèce.
 Cap Loup regroupe 36 associations qui assurent la protection du loup,
Les fondatrices sont : FERUS, WWF, ASPAS, SFEPM, LPO PACA,
Mille Traces, Animal Cross.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                         

 

                                                                      Loup Blanc
 Trouver sa place dans l’écosystème et survivre sont les deux choses les plus importantes pour les loups. Un bon territoire doit proposer une source fiable de nourriture sur le long terme et suffisamment de place pour que le loup puisse s’isoler.
 Toute la famille loup prend soin des petits qui ont besoin de leurs parents pour montrer la voie, des exemples auxquels ils puissent s’identifier.
Les louveteaux de l’année s’occupent de leurs cadets, ils ont un rôle essentiel à la survie de la famille.

Bibliographie :
Bugeaud N. Le retour du loup en France
Landry J.M. Le loup –biologie , moeurs , mythologie cohabitation
Protection –éditions Delachaux & Niestlé
Elli H.Radinger- la sagesse des loups – éditions France Loisirs

 

En conclusion je citerai cette réflexion de Pier Giovani Capelino :
Un jour,un homme juste croisa un loup .
Il fut fasciné par la beauté sauvage de l’animal qui le scrutait
Prudemment de son regard profond. L’homme et le loup
S’examinèrent ainsi un long moment,puis l’homme dit au loup :
« Je sais que votre existence est menacée. Que pourrions nous faire,
nous, humains, pour la sauvegarder ? »Le loup observa
un temps de silence puis répondit : « Oubliez nous ».

 

                                                   Christian Delage

© 2020 - Maison des loisirs de Hérisson